Des robots ménagers de grande qualité
conçus en Australie pour vous
 
"Comme le dit le vieil adage: Le prix s’oublie, la qualité reste." - Justin Chellis.

Informations



  • Est-ce qu'un blender à 361€ peut changer votre vie ?
    Est-ce qu'un blender à 361€ peut changer votre vie ?

    Oui.

    Lorsque vous achetez pour la première fois un Vitamix 5200, la bien nommée Ferrari des blenders, il est probable que deux pensées vous traversent l'esprit. La première est : "Est-ce que je viens réellement de dépenser plus de 361€ pour un blender ?" et la deuxième est : "Est-ce que cet appareil va changer ma vie ?".


    C'est du moins les pensées que j'ai eu après avoir acheté mon Vitamix lors d'une conférence sur la nutrition il y a de cela quelques semaines. Je n'avais pas prévu de faire cet achat. J'avais simplement suivi quelques collègues vers le stand de démonstration Vitamix où un jeune homme avec du bagout et une impressionnante dextérité avec les verres était en train de proposer des échantillons à une foule enthousiaste. Je regardais tandis qu'il liquéfiait un ananas. Je l'ai observé alors qu'il transformait en purée une gousse d'ail entière sans l'avoir pelé. J'ai testé un peu de smoothie vert, puis une soupe de tortilla et enfin un cappuccino. Avant que je me rende compte de ce qu'il m'était arrivé, j'avais sorti ma carte de crédit. Quels sont les dommages ? 388€ - et encore, c'était avec une remise.

    Tandis que je franchissais le hall d'entrée, l'énorme boite du Vitamix cognait contre mes tibias et je commençais à me demander ce que je venais de faire.

    C'est à ce moment-là que j'ai entendu une voix m'interpeller.

     "Vous n'allez pas le regretter !", s'exclamait la voix avec un fort accent jamaïcain. "Vous n'allez pas regretter le moindre centime dépensé !"

    Je me suis retournée et j'ai découvert une femme âgée qui me pointait du doigt avec un immense sourire. Cette femme n'avait aucun rapport avec le stand Vitamix. Elle adorait tellement son propre appareil que, en voyant la mienne, elle n'a pas pu se retenir de s'exclamer.

    "J'adore mon Vit-a-mix," a-t-elle poursuivit en énonçant chaque syllabe avant de se lancer dans un éloge de compliments à l'égard de la politique de retour et de garantie de la société. "Je l'adore tellement que je le recommanderais à un mort ! 

    Ce fut un soutien appuyé, sinon curieux. Et tandis que je marchais vers la sortie, ses mots résonnaient dans mes oreilles et mon anxiété au sujet du prix s'est rapidement transformé en quelque chose d'autre : l'excitation.

     

    * * *

     

    Le Vitamix est techniquement un blender. Mais l'appeler ainsi semble être une insulte car en termes de qualité et de fabrication, les deux sont incomparables.

    Je peux dire cela car, en 2012, Cook's Illustrated l'avait comparé dans une présentation intitulée "Blenders" – un comparatif américain d'équipement de cuisine – parmi neuf appareils, incluant le Vitamix, le blender KitchenAid à 5 vitesses et le Ninja Professional à la consonance furtive. Les testeurs ont fait subir aux blenders une série de milkshakes. Ils ont broyé de la glace. Ils ont mixé des margaritas. Pour faire le tri et dégager les meilleurs, ils ont également fait l'équivalent d'un mois de smoothies avec ce qu'ils considéraient comme étant le challenge ultime en termes de légume : le chou frisé cru. Ce fut une tâche qui "précipita la chute de la plupart des appareils."

    Cook's Illustrated explique qu'il y a plusieurs facteurs qui contribuent à l'efficacité d'un blender. Primo : sans surprise, la puissance du moteur. Avec 1380 watts (environ 2 CV), le Vitamix 5200 avait plus de deux fois la puissance de son principal challenger dans la présentation de Cook's Illustrated. Un autre facteur est la forme du pichet. La base incurvée du Vitamix aide à créer un vortex qui attire plus efficacement les aliments dans les lames. Et le dernier facteur est les lames elles-mêmes. Plus près elles s'approchent du bord du pichet et au mieux leurs angles sont décalés, le plus efficace elles seront pour capter des petits morceaux d'aliments. (Il est également étonnant de voir que les lames du 5200 peuvent tourner à une vitesse de 385 km/h.)

    Avec ces trois facteurs œuvrant en sa faveur, le Vitamix 5200 excellait dans toutes les tâches imposées par les testeurs. Cook's Illustrated concluait que le 5200, le "chéri des chefs dans les restaurants", est un "pilier du test d'équipement de cuisine qui a prouvé qu'il n'existait rien auquel il ne pouvait faire face." Alors que "sa performance est accessible pour un prix élevé", l'article poursuivait avec : "son exceptionnelle durabilité (sans mentionner la garantie de sept ans) le rend meilleur marché au fil du temps qu'un blender moins cher qui nécessitera d'être continuellement remplacé."

    J'ai été si inspirée par la recommandation de Cook's Illustrated – sans parler du classeur de recettes de 301 pages qui est fourni avec le Vitamix – que j'ai décidé de créer ma propre version du challenge chou frisé. Si le Vitamix était véritablement un appareil qui change la vie, donc, à quel point ma vie va-t-elle changer si je passais les cinq prochains jours à manger uniquement les plats que je préparerais avec ? Est-ce que je terminerais l'expérience en tant qu'accroc des aliments crus ? Ou est-ce que je passerais des nuits entières à rêver d'un steak ? Pour le découvrir, j'ai rempli mon freezer de fruits et de légumes congelés et j'ai acheté quelques ingrédients de base pour smoothie : yaourt, bananes et lait. Le plan n'était pas simplement de Vitamix. Je voulais du Vitamax.

    Alors que cette expérience pouvait avoir rendu les choses évidentes, le Vitamix était une nouveauté pour moi. Je n'avais entendu parler de la marque que lors du dernier Thanksgiving quand une amie de la famille m'a dit qu'elle était en train de concevoir un emplacement spécial juste pour lui dans la rénovation de sa cuisine. ("Tu es en train de concevoir ta cuisine autour de ton blender ? Ai-je demandé. "Ce n'est pas simplement un blender," me répondit-elle aussi sec.). Depuis lors, je suis tombé sur une démonstration de Vitamix dans Whole Foods et j'ai entendu les gens louer sa puissance pendant ma gym. Le buzz me faisait penser que l'entreprise devait être relativement jeune.

    Mais j'ai ensuit appris que l'entreprise Vitamix a été créée en fait en 1921, quand un homme nommé William Grover "Papa" Barnard débuta une carrière de représentant de commerce pour des équipements ménagers modernes. Barnard a présenté son premier blender en 1937 et – selon la légende de l'entreprise – "il a immédiatement vu la valeur créée par le mixage pour préparer rapidement et aisément des aliments sains au goût délicieux." Un membre de la famille a baptisé la ligne de blender de Barnard au nom de "Vitamix", basé sur le mot latin vita signifiant vie et il est probable que la famille n'ait plus jamais eu besoin d'user leurs dents.

    Barnard a amené son blender face à une audience massive en 1949 quand il a créé l'un des premiers infomercials aux États-Unis, une curieuse démonstration de 25 minutes qui inclut des recettes pour des crumbles, des pancakes de pomme de terre, des boissons laxatives à base d'épinard et un smoothie contenant à la fois des œufs crus et leurs coquilles ("Nous le buvons simplement comme du lait malté !" s'exclame Papa). En 1969, l'entreprise a lancé le précurseur de mon 5200 : le Vitamix 3600 qui était assez puissant pour broyer de la glace, pétrir la pâte et moudre des graines. L'entreprise – qui est toujours détenue par la famille aujourd'hui – a continué à développer sa machine pour améliorer sa puissance et sa durabilité et elle a récemment lancé le 7500, une version légèrement plus silencieuse et affinée du 5200 qui est vendu au prix de 477€.

    J'ai compris pourquoi certaines personnes pouvaient payer plus cher pour un modèle plus silencieux lorsque j'ai mis en marche mon Vitamix la première fois : c'était comme si j'avais démarré une tronçonneuse dans ma cuisine. Au cours de l'une de mes tentatives inaugurales pour faire un smoothie, l'air issu du ventilateur du moteur commençait en fait à le pousser au travers de mon plan de travail.

    Intimidée, j'ai décidé de commencer mon expérimentation avec quelques recettes "faciles" tirées du livre de cuisine de Vitamix (oui, les recettes vont jusqu'à "avancées") : un cocktail du jardin, un smoothie épinard et fraise, un lassi fraise et épinard et un shake pêche et banane. Ce fut plutôt facile – contrairement à mon précédent blender qui nécessitait d'arrêter et de redémarrer en permanence pour venir à bout des morceaux d'aliments entre les lames – le Vitamix engloutissait tout ce que j'introduisais dedans. (Et contrairement à un extracteur de jus qui extrait le liquide et laisse de côté les parties solides, le Vitamix transforme n'importe quoi sous forme liquide, y compris les fibres.)

    Au déjeuner et à dîner, j'ai remplacé mes smoothies par des soupes faites avec mon Vitamix que j'ai appris à faire grâce au DVD accompagnant mon appareil, un tutoriel d'une demi-heure présenté par une femme qui m'a accueilli dans la "famille" devant un étal de légumes frais. ("C'est bien plus qu'un simple appareil", dit-elle. "C'est en soi un style de vie."). Tandis que je luttais avec une soupe de tortilla, chou frisé et poireau et – ma favorite – chou brocoli et fromage, j'ai également expérimenté un raccourci, tout à fait surprenant, mais permis par le Vitamix : l'utilisation de celui-ci pour chauffer les soupes tout en les faisant. (Ses lames tournent si rapidement et elles produisent une telle friction que si vous le laissez tourner pendant six minutes, le liquide sera assez chaud pour produire de la vapeur.)

    J'ai fait de l'houmous dans le Vitamix. J'ai moulu des amandes en beurre. J'ai mixé une limonade de pastèque pour un barbecue. J'ai découpé des légumes (à basse vitesse, le Vitamix peut également fonctionner comme un robot). Tandis que je prenais confiance, j'ai commencé à m'éloigner du livre de recettes officielles Vitamix, incorporant tout aliment partiellement fané qui se trouvait dans mon frigo. Des courgettes ? Je les mets dans le Vitamix. Des blettes fanées ? On les mixe ! J'ai commencé à utiliser le Vitamix quasiment comme une poubelle, la différence principale étant que je bois ce que je produis.

    Lorsque l'entreprise Vitamix a commissionné une société de conseil pour mener une étude de la segmentation du marché en ligne en 2009, ils ont découvert que, parmi les 393 possesseurs de Vitamix sondés, chaque personne avait recommandé le Vitamix à 13,4 autres personnes. Holly Hacker, la directrice de la vente directe et de l'expérience client chez Vitamix, a déclaré que ce nombre était si élevé que les consultants avaient insisté pour effectuer une double vérification des données. Au premier abord, j'ai moi-même douté de ce nombre. Mais, après trois jours d'utilisation, j'avais fait des smoothies pour mes beaux-parents et mon mari, recommandé l'appareil auprès de mon chef de bureau, vanté ses mérites auprès de mes amis et invité mes parents spécifiquement pour un repas avec le Vitamix pour thématique. Lorsque ma mère, une ancienne infirmière, refusa mon smoothie myrtille – chou frisé au motif qu'il ressemblait à de la bile, j'ai ressenti son attitude comme si elle rejetait mon nouveau petit ami. Voulant obtenir son approbation, j'ai mixé à la place un sorbet à la fraise.

     

    * * *

     

    En 2010, l'entreprise a sorti un livre intitulé "Gratitude", une collection d'histoires et de témoignages sur le Vitamix en l'honneur de son 90ème anniversaire. En plus d'un étrange méli-mélo de soutiens de célébrités (incluant Jason Mraz, Gabrielle Reece et un producteur exécutif de la trilogie du Seigneur des Anneaux), le livre est rempli d'histoires personnelles touchantes d'utilisateurs quotidiens du Vitamix qui prétendaient que l'appareil avait changé leurs vies.

    Il y a ce couple qui s'est rencontré lorsque l'homme a invité sa collègue – et aujourd'hui son épouse – pour une pizza dont il avait préparé les ingrédients dans son Vitamix ("Chaque fois que nous voyons une démonstration Vitamix, Craig et moi, nous devenons sentimentaux"), cette femme qui avait soigné son chien malade avec de la viande crue de poulet mixée dans un Vitamix ("Même mon chien adore le Vitamix") et la mère qui affirme que, si sa maison devait brûler, "elle prendrais sous le bras sa famille et son Vitamix pour les sauver". Une autre femme parlait de son Vitamix comme d'un "cadeau de Dieu".

    Et si cela à plutôt l'air pour vous d'un truc marketing, je vous suggère de faire une recherche sur Twitter au sujet de Vitamix (ou, à ce sujet, de passer en revue la page officielle Facebook de Vitamix, qui affiche plus de 93 000 likes). "Ils ne paient pas pour dire cela, mais J'ADORE mon blender Vitamix", a tweeté une utilisatrice. "Faire un smoothie Vitamix simplement avec des baies cueillies dans mon jardin me rend si heureuse que je danse dans ma cuisine !" a écrit une autre.

    Les gens tweetent au sujet de leurs étreintes avec leurs Vitamix. Ils postent leurs recettes favorites (échantillon de titre : "le Concombre Heureux") et ils partagent des photographies de smoothies vert vifs. Et il ne s'agit pas seulement de femmes végétariennes accrocs au yoga. "Je parle de mon blender Vitamix comme Jay-Z parle de ses montres", a tweeté un fan masculin de Vitamix. Un autre homme, revendiquant avoir Vitamixé sa vodka, se vantait d'avoir "simplement dominé une paire de bananes" – la version smoothie de la fanfaronnade.

    Pourquoi une telle Vitamania ? L'enthousiasme des utilisateurs a quelque chose à voir avec le plaisir d'utiliser un appareil aussi bien élaboré (Quatre millions de ménages aux États-Unis possèdent un Vitamix, mais le service de l'entreprise qui gère les réparations ne possèdent que quatre employés). La mise en route et le nettoyage sont aisés et il y a quelque chose de réjouissant comme un projet de recherche scientifique en essayant de mixer tout ce qui tombe sous la main. Mais peut-être que le plus grand attrait du Vitamix réside dans sa capacité à créer une magie nutritionnelle. Nous savons tous que nous devrions manger plus de légumes mais nous préférons boire des smoothies. Le Vitamix nous permet de faire les deux. Ce qui apparait comme une obligation de retrouve mixé sous forme de friandise.

     

    * * *

     

    Le cinquième jour, j'ai finalement conclu ma période Vitamix avec un plat d'agneau façon kébab – un évènement qui m'a donné la chance de repenser à tout ce qui m'est arrivé au cours des jours précédents. La chose la plus étrange, à mon sens, n'était pas la gamme de produits surgelés qui avait terminé dans mon freezer habituellement vide (du chou frisé à la mangue et au maïs grillé). Ce n'était pas le fait que j'avais forcé mon beau-frère à boire un smoothie épinard – ananas – gingembre ou que j'avais acheté un casque antibruit spécial à utiliser pendant le mixage (un Vitamix à haute vitesse se situe typiquement à 84 décibels, ce qui le situe quelque part entre une moto et un aspirateur bruyant), ou que j'avais proposé à mon mari – le plus sérieusement du monde – que nous emmenions le Vitamix avec nous en vacances.

    La chose la plus étrange fut que, au cinquième jour, après avoir consommé au moins 20 smoothies et soupes Vitamixés – et après que mon mari m'a révélé que, lui ayant servi tellement de liquides mixés, il avait rêvé de mon Vitamix – je n'étais pas désespérée que l'expérience prenne fin. Au lieu de cela, je me suis réveillée en étant excitée à l'idée de savoir quel smoothie j'aurais pour le petit-déjeuner. Plutôt que de ressentir une privation au cours de l'expérience, je me suis sentie étrangement rassasiée. À chaque fois que j'avais faim, je me suis simplement préparé une nouvelle boisson (Peut-être à cause de cela, je n'ai également pas perdu de poids – il s'avère que transformer des solides en liquides ne fait pas évaporer leurs calories).

    Cela fait maintenant plus d'un mois depuis que cette femme m'a fait part de son amour pour le Vitamix dans le hall d'exposition. Je me sens si affranchie des plats et des boissons conventionnels que, si je voyais quelqu'un trimbalant un carton Vitamix, je ressentirais probablement le besoin de m'exclamer. Mon régime à base de liquides verts ne me donne pas seulement la sensation d'être en meilleure santé mais également d'être vertueuse, comme si le fait de réduire mes aliments en morceaux minuscules faisait de moi une version moralement supérieure de moi-même – et si cela parait ridicule, je vous défis de boire une gorgée de ma concoction gingembre – épinard – ananas et de me dire que cela ne vous a pas changé. Je reconnais que j'ai peut-être quelque peu exagéré avec Vitamix – le mélange du jour à base de chou frisé frais et surgelé a dépassé la limité de ce qu'une banane peut camoufler. Mais, en même temps, si ma maison devait prendre feu, je sais quel est l'appareil à emporter en me sauvant.

  • Extraction vs mixage : quel est le meilleur ?
    Extraction vs mixage : quel est le meilleur ?

    C'est une question qui nous est posée en permanence. Quel est le meilleur : extraction ou mixage ? Est-ce que l'un offre plus de bienfaits pour la santé que l'autre ? Les jus et les smoothies jouent tous les deux un rôle important dans tout programme de bien-être et nous discutons les avantages de chacun des deux dans nos films, "Food Matters" et "Hungry for Change". Nous pensons que l'extraction et le mixage sont tous deux très bénéfiques, mais de façons différentes.


    Voici un court comparatif qui explique les différences entre les deux ainsi que certains des avantages de chacun d'eux.

    Quelle est la différence ?

     

    EXTRACTION

    L'extraction est un procédé qui permet d'extraire l'eau et les nutriments d'un ingrédient et d'écarter les fibres indigestes.

    Sans toutes les fibres, votre système digestif n'a pas à faire autant d'efforts pour digérer les aliments et absorber les nutriments. En fait, cela rend les nutriments plus facilement disponibles pour le corps en plus grandes quantités que si vous mangiez les fruits et les légumes en entier.

    C'est particulièrement utile si vous avez un système digestif sensible ou une pathologie qui empêche votre corps de digérer les fibres. Les fibres dans les ingrédients aide à ralentir le processus de digestion et procure une libération constante des nutriments dans le système sanguin. Jason Vale appelle l'extraction "un nutriment express" !

    Les jus de légumes fraichement pressés font partie des programmes les plus efficaces pour la détoxification parce qu'ils sont riches en nutriments et très nourrissants et ils restaurent le corps au niveau cellulaire.

    Un mot de prudence : lorsque vous ôter les fibres des ingrédients, le jus liquide est rapidement absorbé par votre système sanguin. Si vous n'extrayez que les fruits, cela provoquerait un pic rapide du taux de sucre dans le sang et les taux en sucre sanguin instables peuvent conduire à des sautes d'humeur, une perte d'énergie, des problèmes de mémoire et bien plus encore !

    Les fibres sont également rassasiantes et, sans fibres dans le jus, certaines personnes ont tendance à avoir à nouveau faim rapidement.

      

    MIXAGE

    Contrairement aux jus, les smoothies sont constitués des fruits ou des légumes entiers, peau incluse, et ils contiennent toutes les fibres issues des légumes. Toutefois, le processus de mixage sépare les fibres (ce qui rend les fruits et les légumes plus faciles à digérer) mais il aide également à créer une libération lente et continue des nutriments dans le système sanguin et évite ainsi les pics du taux de sucre. Les smoothies ont tendance à être plus rassasiant, grâce aux fibres, et généralement plus rapides à faire que les jus. Par conséquent, ils peuvent être super pour boire en premier au petit-déjeuner ou pour siroter tout au long de la journée. 

    En incluant les fibres dans votre smoothie, le volume va augmenter. En outre, vous pouvez accumuler plus de rations de fruits et de légumes dans une seule ration de jus que vous ne pourrez le faire dans un smoothie.

    Les règles du match extraction vs mixage

    1. Le mieux est de ne pas combiner fruits et légumes (sauf si c'est de la pomme). Cela peut affecter le fonctionnement de vos enzymes gastriques.

    Cela ne semble pas être un gros problème dans les jus et les smoothies verts, mais les légumes comme les carottes, les betteraves, le brocoli et les courgettes ne se combinent pas bien avec les fruits du fait de leur teneur élevée en amidon. Dans son livre "Food Combining Made Easy", le Dr. Herbert Shelton explique que les aliments contenant de l'amidon doivent être consommés séparément parce que l'amidon est digéré par des enzymes différentes de celles qui agissent sur les autres groupes d'aliments. Combiner les aliments contenant de l'amidon avec des fruits peut provoquer de la fermentation et des gaz. Toutefois, Dr. Shelton a découvert que les légumes à feuilles vertes se combinent bien avec presque tout.

    1. Essayer de boire votre jus ou votre smoothie d'un seul trait. Après 15 minutes, la lumière et l'air vont détruire la plupart des nutriments. Si vous ne pouvez pas le boire d'un seul trait, transférez-le dans un récipient à l'abri de l'air et de la lumière jusqu'à ce qu'il soit consommé.

    Utilisation du bon équipement

    Pour profiter au mieux de vos jus et de vos smoothies, il est important d'utiliser le bon équipement. Investissez dans un extracteur de bonne qualité. Les extracteurs à centrifugation bon marché créent de la chaleur et introduisent de l'oxygène et ils détruisent les enzymes et les nutriments présents dans vos fruits et légumes. Bien que cela peut coûter initialement un peu plus cher, un extracteur à pression à froid premium produira un jus de qualité supérieure et vous permettra d'en extraire plus de vos fruits et légumes, tout en se révélant être économe sur le long terme.

    Les appareils eux-mêmes vont également durer généralement plus longtemps. Par comparaison à l'extraction brutale des extracteurs par centrifugation, la mastication ou la pression à froid des extracteurs de jus compriment les fruits et les légumes pour faire gicler leur jus.

    Il en est de même avec les blenders. Vous voulez un blender qui ne pèse pas trop lourd sur votre budget et qui ne chauffe pas les enzymes tandis qu'il sépare les fibres. Nous dépensons de l'argent en gadgets, en fringues, en restaurants et autres produits de luxe. Par conséquent, si vous pouvez vous le permettre, investir dans votre santé en achetant un extracteur ou un blender de qualité en vaut vraiment la peine.

    Lisez notre Guide d'achat des extracteurs et vous en saurez plus sur les pour et les contre pour chaque type d'extracteur.

    3 jus à faire chez soi pour faire saliver !

Fiers distributeurs de la gamme Optimum en luxembourg.

PayPal Logo

INFORMATION DE CONTACT

  • Athena Solutions Pty Ltd – Froothie (NL)
    Unit 4, 173-181 Rooks Road
    Vermont VIC 3133
    Australia
  • Numero de TVA: NL 824103099B01
    Service Client : [email protected]
    tel. : 20880301

 

INSTAGRAM